Menu
Search
Main SiteGandhara ConnectionsVase Corpus (CVA Online)
Search

S847, Psyché debout avec des ailes differentes des ailes de papillon, qu' on a accoutumé de lui donner. Il est particulier que, dans cette pierre & dans les deux suivantes, Psyché ait une longue robbe trainante, retroussée, ou relevée au dessus de la ceinture, dont elle porte la queue avec une main, de la même maniére qu' on voit quelquefois( ) mais pourtant rarement, dans la figure de l' Espérance. Diane dans les Hymnes attribuées à Orphée a parmi d' autres Epithétes celle de XXX, à longue robbe. Ceux qui ont écrit sur les habits des anciens, sont encore en dispute sur la difference de la forme d' une stola, & d' un peplum. Pour moi, je Crois que le peplum étoit l' habit de femme le plus long; car c' étoit là 1' habit des Vierges en Grece, & déjà du tems d'Homére, il trainoit par terre; ce Poéte donne aux Femmes de Troye( ) le nom de XXX, qui trainent le peplum par terre, & tel est le manteau de la Niobé. Sur ces deux derniéres pierres le Graveur a marqué jusqu' aux yeux des ailes de papillon. La suites des autres pierres & pâtes nous représente toute l' histoire de Psyché, telle qu' Apulée nous la donne dans le cinquiéme & fixiéme livre de ses Métamorphoses.

  • Record Number: 40007781
  • Sub-database: Winckelmann, Stosch
  • Reference Number: S847
  • Material of Original Gem: Sard.
  • Description: Psyché debout avec des ailes differentes des ailes de papillon, qu' on a accoutumé de lui donner. Il est particulier que, dans cette pierre & dans les deux suivantes, Psyché ait une longue robbe trainante, retroussée, ou relevée au dessus de la ceinture, dont elle porte la queue avec une main, de la même maniére qu' on voit quelquefois( ) mais pourtant rarement, dans la figure de l' Espérance. Diane dans les Hymnes attribuées à Orphée a parmi d' autres Epithétes celle de XXX, à longue robbe. Ceux qui ont écrit sur les habits des anciens, sont encore en dispute sur la difference de la forme d' une stola, & d' un peplum. Pour moi, je Crois que le peplum étoit l' habit de femme le plus long; car c' étoit là 1' habit des Vierges en Grece, & déjà du tems d'Homére, il trainoit par terre; ce Poéte donne aux Femmes de Troye( ) le nom de XXX, qui trainent le peplum par terre, & tel est le manteau de la Niobé. Sur ces deux derniéres pierres le Graveur a marqué jusqu' aux yeux des ailes de papillon. La suites des autres pierres & pâtes nous représente toute l' histoire de Psyché, telle qu' Apulée nous la donne dans le cinquiéme & fixiéme livre de ses Métamorphoses.

Link to this record using the address https://www.beazley.ox.ac.uk/record/70B7AA11-E856-44EA-9539-2F3A21EF9CC7

Site map Copyright Accessibility Privacy statement Contact us
Gandhara Connections
Gandhara Connections on Facebook
Gandhara Connections on Twitter
Back to top