Menu
Search
Main SiteGandhara ConnectionsVase Corpus (CVA Online)
Search

S966, Deux Figures nues à l' héroique, dont l' une a le diadéme en tête, & l' autre qui est armée d' un casque, & le bouclier au bras, se baisse pour porter la main à un vase qui est à terre: Il y a vis-à-vis d' elles, une autre figure armée. Dans une pierre gravée semblable à celle?ci, qui est dans le Cabinet de l' Empereur à Florence, Gori à cause d' une colonne qui y est, croit y trouver Achille qui recueille dans une Urne les cendres de Patrocle. Mais diverses Empreintes du même sujet avec la même Colonne, qui sont dans notre grande Collection d' Empreintes, font voir distingtément que ce sont des Soldats qui tirent au sort avec une Urne, ce qui se fesoit avec un casque au tems de la guerre de Troye. Sur une de ces Empreintes tirée d' une pâte antique, il y a deux Soldats auprés d' un vase, où un jeune homme enfonce le bras, comme pour y fouiller, ou pour en tirer quelque chose. Sur une autre on voit deux Soldats, mettant chacun la main dans un vase. On se servoit communément d' une urne, avec laquelle on tiroit au sort. Le cou étroit de notre vase, qui en apparence paroit peu propre à tirer au sort, est plitôt en faveur de mon explication, selon la description qu' en fait Athenée, puisqu' il en compare la bouche étroite à l' anus. pereur à Florence, Gori à cause d' une colonne qui y est, croit y trouver Achille qui recueille dans une Urne les cendres de Patrocle. Mais diverses Empreintes du même sujet avec la même Colonne, qui sont dans notre grande Collection d' Empreintes, font voir distingtément que ce sont des Soldats qui tirent au sort avec une Urne, ce qui se fesoit avec un casque au tems de la guerre de Troye. Sur une de ces Empreintes tirée d' une pâte antique, il y a deux Soldats auprés d' un vase, où un jeune homme enfonce le bras, comme pour y fouiller, ou pour en tirer quelque chose. Sur une autre on voit deux Soldats, mettant chacun la main dans un vase. On se servoit communément d' une urne, avec laquelle on tiroit au sort. Le cou étroit de notre vase, qui en apparence paroit peu propre à tirer au sort, est plitôt en faveur de mon explication, selon la description qu' en fait Athenée, puisqu' il en compare la bouche étroite à l' anus. Ore supra clauso sicut anus.

  • Record Number: 40007927
  • Sub-database: Winckelmann, Stosch
  • Reference Number: S966
  • Material of Original Gem: Cornelian
  • Description: Deux Figures nues à l' héroique, dont l' une a le diadéme en tête, & l' autre qui est armée d' un casque, & le bouclier au bras, se baisse pour porter la main à un vase qui est à terre: Il y a vis-à-vis d' elles, une autre figure armée. Dans une pierre gravée semblable à celle?ci, qui est dans le Cabinet de l' Empereur à Florence, Gori à cause d' une colonne qui y est, croit y trouver Achille qui recueille dans une Urne les cendres de Patrocle. Mais diverses Empreintes du même sujet avec la même Colonne, qui sont dans notre grande Collection d' Empreintes, font voir distingtément que ce sont des Soldats qui tirent au sort avec une Urne, ce qui se fesoit avec un casque au tems de la guerre de Troye. Sur une de ces Empreintes tirée d' une pâte antique, il y a deux Soldats auprés d' un vase, où un jeune homme enfonce le bras, comme pour y fouiller, ou pour en tirer quelque chose. Sur une autre on voit deux Soldats, mettant chacun la main dans un vase. On se servoit communément d' une urne, avec laquelle on tiroit au sort. Le cou étroit de notre vase, qui en apparence paroit peu propre à tirer au sort, est plitôt en faveur de mon explication, selon la description qu' en fait Athenée, puisqu' il en compare la bouche étroite à l' anus. pereur à Florence, Gori à cause d' une colonne qui y est, croit y trouver Achille qui recueille dans une Urne les cendres de Patrocle. Mais diverses Empreintes du même sujet avec la même Colonne, qui sont dans notre grande Collection d' Empreintes, font voir distingtément que ce sont des Soldats qui tirent au sort avec une Urne, ce qui se fesoit avec un casque au tems de la guerre de Troye. Sur une de ces Empreintes tirée d' une pâte antique, il y a deux Soldats auprés d' un vase, où un jeune homme enfonce le bras, comme pour y fouiller, ou pour en tirer quelque chose. Sur une autre on voit deux Soldats, mettant chacun la main dans un vase. On se servoit communément d' une urne, avec laquelle on tiroit au sort. Le cou étroit de notre vase, qui en apparence paroit peu propre à tirer au sort, est plitôt en faveur de mon explication, selon la description qu' en fait Athenée, puisqu' il en compare la bouche étroite à l' anus. Ore supra clauso sicut anus.

Link to this record using the address https://www.beazley.ox.ac.uk/record/494A4440-759C-4BAB-BE47-818968A21D04

Site map Copyright Accessibility Privacy statement Contact us
Gandhara Connections
Gandhara Connections on Facebook
Gandhara Connections on Twitter
Back to top