Menu
Search
Main SiteGandhara ConnectionsVase Corpus (CVA Online)
Search

S758, Cupidon monté sur un vase semblable au précédcnt, voguant avec une voile qu' il tient avec des cordes des deux mains, de la même façon qu' on voit sur( ) plusieurs pierres gravées. Gori prenant ce Vase pour une Urne cinéraire, explique ce sujet ingénieusement, en l' appliquant au passage( ) des Ames aux Champs Elysées. Mais les Vases cinéraires n' étoient pas generalement pointus en bas. Les Vases pointus & qui ressembloient aux Amphorae, étoient destinés aux libations. La Fable rapporte( ) qu' un jeune Lesbien se jettant dans la mer pour sauver son Amante, & croyant lui meme de périr, trouva un Vase avec l' Iinscription XXX XXX, sur lequel il se sauva. Peut être que l' Amour voguant sur un vase, est une allégorie fondée sur cette Fable. On dit qu' Hercule passa pareillement la mer sur un grand Vase; fiction prise, ce me semble, de ces bateaux de terre cuite, qu' eurent les Egyptiens dont nous parlons en son lie. Un ancien Poéte appelle une Nation adonnée à la crapule des rameurs de bocals.

  • Record Number: 40007692
  • Sub-database: Winckelmann, Stosch
  • Reference Number: S758
  • Material of Original Gem: Red jasper
  • Description: Cupidon monté sur un vase semblable au précédcnt, voguant avec une voile qu' il tient avec des cordes des deux mains, de la même façon qu' on voit sur( ) plusieurs pierres gravées. Gori prenant ce Vase pour une Urne cinéraire, explique ce sujet ingénieusement, en l' appliquant au passage( ) des Ames aux Champs Elysées. Mais les Vases cinéraires n' étoient pas generalement pointus en bas. Les Vases pointus & qui ressembloient aux Amphorae, étoient destinés aux libations. La Fable rapporte( ) qu' un jeune Lesbien se jettant dans la mer pour sauver son Amante, & croyant lui meme de périr, trouva un Vase avec l' Iinscription XXX XXX, sur lequel il se sauva. Peut être que l' Amour voguant sur un vase, est une allégorie fondée sur cette Fable. On dit qu' Hercule passa pareillement la mer sur un grand Vase; fiction prise, ce me semble, de ces bateaux de terre cuite, qu' eurent les Egyptiens dont nous parlons en son lie. Un ancien Poéte appelle une Nation adonnée à la crapule des rameurs de bocals.

Link to this record using the address https://www.beazley.ox.ac.uk/record/3F8529E3-145C-46BE-A4FD-1F0DDA846236

Site map Copyright Accessibility Privacy statement Contact us
Gandhara Connections
Gandhara Connections on Facebook
Gandhara Connections on Twitter
Back to top